Accueil Défiscalisation Les avantages fiscaux à connaître lorsque l’on investit en immobilier

Les avantages fiscaux à connaître lorsque l’on investit en immobilier

Pas besoin de réduire les impôts par des actions illégales ! Vos impositions fiscales seront légalement réduites si vous investissez dans l’immobilier. Ce secteur offre en effet de nombreux avantages fiscaux accessibles par le respect des dispositifs de défiscalisation immobilier.

Dispositif Pinel et Pinel+

Le dispositif Pinel est valable jusqu’en 2024 et encourage l’investissement dans l’immobilier neuf. Lorsque vous achetez en logement neuf et le mettez en location, vous bénéficiez de réduction fiscale proportionnellement à la durée de location. Pour 200 000 euros investis à l’achat, on économise près de 3 333 euros chaque année pendant 9 ans. Le dispositif Pinel+ est mis en place pour accompagner la remise en état de certains logements. La réduction d’impôt varie également ici selon le nombre d’années de mise en location du bien. Si vous investissez plus de 300 000 euros, vous ne bénéficiez pas du dispositif Pinel.

A découvrir également : Assurance vie : quels sont ses avantages

Dispositif Pinel Outre-Mer

Le dispositif Pinel Outre-Mer n’est pas très différent du dispositif Pinel en métropole. Mais, en Outre-Mer, les avantages fiscaux sont plus élevés. Alors qu’elle est de 26 % sur 9 ans en Outre-Mer, vous bénéficiez seulement d’une réduction de 15 % en Métropole. Alors que la réduction d’impôt est plafonnée à 10 000 euros par foyer fiscal en Métropole, ce plafond est plutôt de 18 000 euros en Outre-Mer. Toutefois, avant d’investir dans ces contrées, faites une étude économique, car les pouvoirs d’achat sont assez contraignants.

Dispositif Malraux

Le dispositif Malraux vise à accompagner la réhabilitation des anciens bâtiments. Seuls les bâtiments pris en compte dans un PVAP (Plan de Valorisation de l’Activité et du Patrimoine) ou un PSMV (Plan de Sauvegarde de Mise Mise en Valeur) sont éligibles. Pour bénéficier de ce dispositif, il faut acheter un bien ancien et y consacrer une enveloppe pour la rénovation. Si les travaux sont faits, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt de 30 % ou 20 % selon le cas (pas plus de 100 000 euros par année). L’avantage est offert sur 4 ans au maximum. Ici également, le logement doit être mis en location pour une période donnée.

A voir aussi : Les meilleures approches pour optimiser votre défiscalisation immobilière sur le long terme

Dispositif Monuments Historique

Le dispositif Monument Historique permet de défiscaliser en investissant dans des biens inscrits à l’inventaire des monuments historiques. L’investisseur achète un bien éligible et entreprend des travaux de rénovation. Ici, la défiscalisation n’est pas liée à la réduction d’impôt. C’est plutôt la base imposable qui est réduite. L’investisseur peut également soustraire des revenus de la totalité du coût octroyé aux travaux. On le recommande pour ceux qui sont imposés à plus de 30 %.

Dispositif du déficit foncier

Le dispositif s’applique aux investissements locatifs. L’investisseur a la possibilité de déduire de ses revenus locatifs, le montant dépensé pour les travaux, avec possibilité de report sur 10 ans. Le coût des travaux est aussi déductible des revenus de travail (limite de 10 700 euros chaque année pendant 6 années consécutives.

Dispositif Denormandie

Ce dispositif visait à encourager la rénovation de logement ancien au cœur des centres-ville dans certaines communes. Les avantages offerts sont pratiquement les mêmes que ceux de la loi Pinel. Mais, le montant de la rénovation doit être égal à 25 % du prix de revient pour être éligible. Les exigences en matière de location et de ressources sont celles de la loi Pinel.

ARTICLES LIÉS