Accueil Assurance Quand puis-je résilier mon assurance habitation ?

Quand puis-je résilier mon assurance habitation ?

Certaines personnes cherchent à résilier leur contrat d’assurance habitation, mais ne savent pas à quel moment le faire. Le contrat peut être résilié par l’assureur en fonction de certaines règles précises à respecter. Il existe, à cet effet, plusieurs possibilités de résiliation du contrat d’assurance habitation. Et ce, quel que soit le moment que vous choisissez. Découvrez dans cet article, quand résilier votre assurance habitation.

Résiliation de l’assurance habitation après la première échéance

De manière générale, le contrat d’assurance est prévu pour être immédiatement reconduit à l’échéance. L’échéance de ce contrat est souvent annuelle. Mais il arrive que la première échéance intervienne avant 1 an, si le contrat est de courte durée. Cela est remarqué à travers certains contrats signés au cours de l’année et dont l’échéance est fixée au 31 décembre.

A lire aussi : Quand commence le remboursement du prêt à taux zéro ?

Pour résilier un contrat à la première échéance, il faut envoyer à votre assureur une lettre de résiliation recommandée. Deux mois avant la date d’échéance, cette lettre doit lui parvenir.

Pour vous rappeler cela, la loi oblige l’assureur à vous rappeler que vous pouvez résilier le contrat avant l’échéance. Alors l’assureur vous prévient 15 calendaires avant la date limite pour demander la résiliation du contrat.

A lire aussi : Comment négocier un prêt immobilier avec sa banque ?

Si l’assureur ne vous fait aucun rappel, vous pouvez résilier le contrat d’assurance à n’importe quel moment. Et ce, une fois passé la date de l’échéance, et sans pénalités.

Résiliation de l’assurance après la première année

Après la première année de contrat, il est possible de résilier votre contrat d’assurance à tout moment. Ce, sans avoir à vous justifier, et sans tenir compte de l’échéance annuelle. Ainsi, il est de votre devoir d’envoyer une lettre de résiliation par courrier recommandé.

La résiliation du contrat d’assurance est effective 1 mois après la réception de votre demande par l’assureur. C’est ainsi que vous aurez un remboursement de la partie de la prime correspondant à la période du contrat restant à courir.

Si vous êtes un locataire de logement, il est impossible de résilier votre contrat sans avoir une nouvelle assurance. Il faut donc souscrire à un nouveau contrat auprès d’un autre assureur, qui relaie le contrat résilié.

À cet effet, le nouvel assureur se charge d’effectuer pour vous les formalités de résiliation auprès de l’ancien assureur. À votre nouvel assureur, vous devez lui indiquer par mail ou courrier vouloir souscrire un contrat d’assurance. Ce, en remplacement de celui que vous aviez avec l’ancien assureur.

Vous devez aussi transmettre au nouvel assureur, les informations de votre ancien contrat. Il s’agit précisément du numéro de contrat, d’assuré, vos coordonnées et celles de l’assureur.

Résiliation du contrat relatif à un changement de situation

Dans certaines mesures, il est possible de résilier le contrat à tout moment. Ce, sans tenir compte de la date d’échéance ou de l’écoulement de la première année.

Pour un déménagement, vous pouvez résilier votre contrat si vous quittez le logement. Ainsi, il faut envoyer votre demande résiliation à l’assureur par lettre recommandée avec AR. Cette résiliation prend donc effet 1 mois après la date de notification de l’AR.

L’aggravation de risque représente un changement de situation dans votre vie. Si votre assurance la couvre, il faut le signaler à votre assureur. Le signalement doit être effectué dans les 15 jours calendaires, par lettre recommandée avec AR.

Il est possible que l’assureur accepte de continuer sans modifier le contrat. Toutefois, il peut aussi apporter de nouvelles conditions pour vous assurer. Il vous fera une proposition de modification. Si vous n’acceptez pas les nouvelles conditions, cela entraîne la résiliation du contrat.

Résiliation de l’assurance habitation suit au décès de l’assuré

Même si l’assuré décède, l’assurance habitation continue automatiquement. S’il avait des héritiers, ils peuvent continuer ou résilier le contrat.

Si le contrat est poursuivi par les héritiers, ils doivent continuer à payer les cotisations. Dans le cas contraire, ils sont tenus d’envoyer à l’assureur une lettre de résiliation par courrier recommandé.

Ainsi, la résiliation du contrat du défunt prend effet 1 mois après la réception de la lettre par l’assureur. Les remboursements se font sur les primes relatives à la période qui suit la date d’effet de la résiliation.

ARTICLES LIÉS