Accueil Immo Comment investir dans la SCI ?

Comment investir dans la SCI ?

green plant in clear glass vase

Vous avez toujours voulu investir dans l’immobilier sans savoir quelle procédure adopter ? Optez pour une SCI. Les sociétés civiles immobilières constituent un moyen des plus efficaces pour mettre au point, assurer la gestion, mais également la transmission de votre patrimoine immobilier. Vos ambitions dans l’immobilier, quelles qu’elles soient, trouveront réponse avec la SCI. Comment investir dans la SCI ? Cet article vous en parle.

Comment débuter dans une SCI ?

En premier lieu, la création de la SCI doit être effective. Ensuite, chaque associé apporte sa contribution au capital social. Cette contribution peut appartenir directement à l’associé tout comme il peut s’agir d’un prêt immobilier. Dans l’un ou l’autre de cas, les donations de chaque associé seront évaluées en vue de quantifier la part d’actions revenant à chacun.

A lire également : Construction de maison : pourquoi devriez contacter un architecte clef en main ?

Avant toute création de SCI, vous devez accepter de mettre en jeu des apports qui, à coup sûr, seront dirigés vers un capital social. Une fois cette étape franchie, vous recevrez des rations sociales qui feront que vous serez reconnus en tant que légitime associé de la SCI. En effet, vous aurez un droit de vote sur les décisions collectives de toutes importances et vous serez comptés dans le partage des bénéfices.

La SCI est coordonnée soit par un gérant, soit par un associé, soit par un individu extérieur à la société. Ce dernier se chargera de prendre les décisions d’ordre social. Ces décisions seront bien sûr soumises à un vote au cours duquel chacun des associés aura le libre droit de s’exprimer.

A lire aussi : Quel pourcentage une agence immobilière prend-elle pour une location ?

person holding pen writing on paper

Peut-on envisager créer une SCI seul ?

Le code civil en son article 1832 affirme que la société ne saurait se mettre en place sans deux ou plusieurs personnes. À la question de savoir alors si on peut envisager créer une SCI seul, la réponse est bien évidemment non. Sauf exception, une SCI ne saurait être faite par un seul membre. En réponse à cet article, le tribunal du commerce rejette toutes les demandes d’immatriculations pour des SCI individuelles.

Les SCI, contenant un seul membre, sans raison d’exception aucune, se verront dissocier ou encore liquider avec ou sans consentement. En effet, une affaire de cette envergure est beaucoup plus productive lorsqu’elle est montée à plusieurs. L’individualisme tue le panache des sociétés immobilières.

La SCI familiale

Il existe plusieurs variétés de SCI. Vous pouvez choisir de mettre en place un patrimoine immobilier injecté par plusieurs membres de votre famille. La SCI familiale concerne une gestion dont les associés sont des parents, des tantes, des oncles, et même des grands-parents.

Dans une SCI familiale, les désaccords seront moindres et chaque associé auront à cœur l’évolution du patrimoine. Ce patrimoine peut également être poursuivi, par la famille, sur des générations. En effet, les associés pourront léguer l’entreprise à leurs enfants qui feront de même. Cette initiative sera des plus prometteurs et maintiendra le nom de la société à travers les âges

Investir dans une SCI nécessite un capital de départ qui peut être emprunté ou encore être propre à l’individu. En étant reconnu comme associé dans ces sociétés, vous aurez les droits de vote et d’opinion sur chacun des évènements de la société.

 

ARTICLES LIÉS